L'histoire MTBlades

MTBlades en bref : Qui, quoi, comment et pourquoi ... :

Qui ? : MTBlades, c'est une seule personne : moi qui vous parle, Benjamin Thuillier.

 

Designer, artisan, chargé de com', responsable des achats et du service client, comptable, mais aussi photographe, webdesigner, chargé du démarchage des boutiques, du relationnel ... autant de rôles que j'endosse tour à tour.
Découvrez-en plus sur moi en cliquant ici.


Quoi ? : À cette question, la réponse est facile : des couteaux d'art faits main. Presque exclusivement des couteaux pliants ...

 

 Vous n'avez pas encore vu la collection ? Cliquez donc ici pour la visiter.

 


Comment ? : À la main! Tout dans mon atelier! Avec un seul mot d'ordre qui est devenu le slogan de MTBlades : "Unique knives for unique people"  -  Des pièces d'exceptions pour des gens exceptionnels .
 

Toutes les étapes de la fabrication d'un couteau sont effectuées dans mon atelier par moi-même, en partant d'un plat d'acier, souvent du damas haut-de-gamme, de titane de grade aéronautique et des matériaux les plus nobles, les plus beaux, ou les plus rares. 

Je mets un point d'honneur à effectuer toutes mes émoutures à main levée, sans utiliser de guide de ponçage (autrement appelés "jig") afin de donner ce côté unique et ma 'patte' à chacune des pièces qui sort de mon atelier.

Pour finir, chaque couteau est livré dans son écrin MTBlades, avec son certificat d'authenticité sous forme physique ou dématérialisée, accompagné de son étui en cuir fait-main en France par une maroquinière.



En ce qui concerne l'éthique, j'essaye autant que possible d'utiliser des bois tropicaux qui sont issus de filières respectueuses de la planète et de son écosystème. De plus je privilégie les filières équitables, locales et à échelle humaine et artisanale.
 

Vous en apprendrez plus sur mes démarches de fabrications et de sélection de mes matières premières en lisant ce paragraphe (Cliquez ici).


Pourquoi ? : Parce que depuis que je suis tout petit, je mange à chaque repas avec les couteaux de mon arrière-grand-père, Marius Thuillier, directeur et artisan de la maison de coutellerie Thuillier au début du XXème siècle. Les rêves qui grandissent sont parfois des graines plantées il y a fort longtemps.

Le logo de MTBlades que vous pouvez voir en haut de cette page a été dessiné par lui en 1917, et représente ses initiales. Lorsque je suis reparti de zéro pour faire revivre une entreprise de coutellerie Thuillier, j'ai bien entendu repris ce logo, et j'y ai rajouté Blades (lames en anglais), afin que les "initiales" soient maintenant MTB, pour Marius Thuillier Benjamin ...

Je crois qu'il est temps pour vous de venir en découvrir plus sur l'histoire familiale qui m'unit à la coutellerie et admirer certains des modèles d'époque encore en possession de ma famille... (Cliquez ici).

 

 

Rencontrez Ben :

RIMG8987 posit modif essai filtre 1 modi

Bonjour!

 

Je m'appelle Ben, je suis l'artisan coutelier d'art de ma marque MTBlades.

J'ai fabriqué mon premier couteau en février 2015. Depuis, pris par cette passion, je me suis formé entièrement en autodidacte, et à force de lectures, de recherches, mais surtout de beaucoup d'essais, je me suis perfectionné jusqu'à en faire mon activité professionnelle à plein temps.

Avant d'exercer l'activité de coutelier, j'ai travaillé pendant plusieurs années comme régisseur lumière et créateur lumière pour le spectacle vivant, essentiellement le théâtre. Parallèlement, cela fait plus de douze ans que je suis peintre pochoiriste, et je peignais dans les rues de Paris lorsque j'y vivais encore.

Dans mon activité de coutellerie, je privilégie, par goût personnel, la méthode dite "d’enlèvement de matière" (stock removal).
Je produis principalement des couteaux pliants, les plus intéressants à fabriquer selon moi du fait de la précision requise et de leur mécanique interne.


Implanté près de Gap, je vends mes couteaux presqu'uniquement en ligne, mais je fournis aussi parfois certains magasins de coutelleries en pièces haut-de-gamme.

 

L'histoire MTBlades : Les couteaux Thuillier

Pour les Thuillier, les couteaux, c'est une affaire de famille! Vers la fin du 19ème siècle, mon arrière-arrière-grand-père reprit une petite entreprise de couteaux possédant un atelier de fabrication à Nogent-en-Bassigny et une boutique à Paris. Quelques années plus tard, aux alentours de 1917, il la transmit à son fils. Celui-ci dirigea l'entreprise jusque dans les   années 50, dessinant ses lames, travaillant le bois, l'ivoire, l'écaille de tortue, la nacre pour les manches, et honorant des commandes des marques de coutellerie françaises les plus prestigieuses de l'époque.

 

À en croire mon grand-père, les affaires marchaient plutôt bien, puisqu'aux environs de 1930, la famille s'était offert des vacances sur la côte bretonne, avec voyage en voiture, chose rare à l'époque !

Le logo de MTBlades fut dessiné par mon arrière-grand-père Marius Thuillier, et estampillé sur les couteaux sortant de l'atelier appartenant maintenant à la famille. Il représente les initiales de ses prénom et nom.

Marius Thuillier (1912)

 Dans l'espoir que l'un des ses enfants reprenne un jour l'entreprise familiale, il leur donna les noms de Michel, Micheline et Maxime. Ainsi leurs initiales correspondraient avec celles du logo. Cependant, aucun d'entre eux ne suivit cette voie, et l'entreprise s'éteignit pour de nombreuses années...

 

Jusqu'à ce qu'en 2015, un des arrière-petits- fils de Marius, Benjamin Thuillier, décide de faire revivre la marque MT... 

 

Avoir grandi avec les couteaux Thuillier en main à chaque repas depuis mon plus jeune âge semble avoir planté les graines d'un rêve dans ma tête... C'est donc une continuation logique pour moi de me mettre à mon tour à en fabriquer. Et bien sûr, ornés du logo de mon ancêtre... 

 

 

 

 

Marius Thuillier (à gauche, en pantalon noir) et des camarades soldats  ( entre 1914-1917)

Et quelques uns des modèles originaux produits par la maison Thuillier encore en possession de ma famille.

 

La démarche et l'éthique MTBlades

L'avantage de créer quelque chose entièrement, c'est qu'on peut le modeler à son idée et suivant son idéal.

Pour MTBlades, j'ai eu depuis le début à cœur d'insuffler dans la fabrication de mes couteaux des valeurs éthiques de production mais aussi de sélection de mes matières premières. Voilà comment cela se traduit concrètement :

_ Des couteaux entièrement faits main, par moi-même : Dans un monde de plus en plus industrialisé où les savoirs-faire se diluent et se perdent, j'ai décidé de regagner ces connaissances par l'expérience, l'échange avec les autres artisans et l'inventivité afin de procurer à mes clients des produits entièrement faits main. Pour tout vous dire, la plupart de mes machines, mes fours et ma forge sont même fabriqués par moi. J'effectue toutes les opérations de fabrication moi-même, de la découpe de l"acier jusqu'aux traitements thermiques.

Je réalise toutes mes émoutures à main levée (ce que beaucoup de couteliers, même renommés, ne prennent pas la peine de faire) afin de conserver le côté artisanal de ma production, d'entretenir le "challenge"  que représente la fabrication d'une lame et surtout d'apporter un vrai caractère à chacune de mes créations. Ainsi chaque pièce est unique et reflète mon inspiration du moment, qui se traduit dans le geste chaque fois un peu différent.


_ Des interactions locales et des fournisseurs artisans : Dans la mesure du possible, je privilégie des fournisseurs et partenaires artisans : ainsi, par exemple, les étuis en cuir proposés avec mes modèles sont fabriqués par une maroquinière française, Chantal Trocme... Cela permet d'obtenir des produits de qualité, un service de qualité, et de soutenir l'artisanat et l'entreprise individuelle.


_ Une attention particulière à la protection de notre écosystème : Parce que je crois sincèrement qu'il n'y a pas besoin d'abattre les forêts tropicales pour fabriquer des manches de couteaux, et que je refuse, même à petite échelle d'encourager cette pratique, je sélectionne avec soin tous les bois exotiques ou rares que j'utilise.


Ainsi, une partie de mes bois vient d'une filière "équitable" labellisée qui emploie les populations locales au Sahel pour abattre uniquement des arbres morts naturellement et séchés sur pied. L'autre partie de mes bois exotiques provient des Philippines où des arbres tombés naturellement (évolution naturelle de la forêt, typhons...) sont récupérés, et le bois trié afin de ne pas désavantager les artisans locaux. Les réglementations strictes de ce pays au regard  de leurs forêts permet d'assurer qu'il n'y a pas de contrebande.
Enfin, je souscris, sur les envois DHL, à une petite surtaxe afin de rentrer dans leur programme "zéro impact carbone" pour réduire l'influence des envois par avion sur le réchauffement climatique.



 

Pour finir quant à mon éthique et ma vision des choses, j'aimerais souligner un point particulièrement important pour moi : Je suis convaincu que dans notre monde déjà empli de violence, ajouter plus de violence n'est pas une solution valable. La peur, l'incompréhension, la mauvaise communication et la bêtise sont les plus grands vecteurs de violence.
C'est pourquoi j'appelle toutes les personnes faisant l'acquisition d'une lame MTBlades à ne pas l'utiliser pour une quelconque action violente, quelle qu'elle soit et quelle que puisse en être sa justification. Merci à vous tous.